A la Chandeleur, crêpe ou galette ?

Tout commence par le blé et la farine. Les premières préparations de farine grossière broyées entre deux pierres auraient débuté il y a 75 000 ans. Les historiens établissent l’origine de la crêpe à 7000 avant Jésus Christ.
A cette époque, il s’agit d’une galette épaisse, réalisée  à l’aide d’une pâte à base d’eau et diverses céréales écrasées. Une pierre plate réchauffée permet alors la cuisson. Au 13ème siècle, faisant suite à la culture du sarrasin rapporté des croisades, la crêpe débarque en Bretagne. Beaucoup plus tard, grâce à l'arrivée de la farine blanche de froment, elle sera transformée pour donner la crêpe que l'on connait aujourd’hui.

Encore faut-il faire la différence entre Basse-Bretagne et Haute-Bretagne !

En pays Gallo ou Haute-Bretagne, la galette de sarrasin, préparée à base d'eau, de lait, de farine de blé noir et de sel dont la plus populaire est la «complète» agrémentée de jambon, d’un œuf et d’un peu de fromage. La crêpe de sarrasin Basse-bretonne est visuellement plus fine. Sur le billig, entre la galette et la crêpe c'est l'épaisseur et la surface sans trous qui fait la différence.
Pour apporter de l’eau à notre moulin.
Gourin, capitale de la crêpe… accueille tous les ans la Fête de la crêpe en Basse-Bretagne. Il faut préciser qu’en pays Brezhoneg, le terme «galette» désigne un biscuit au beurre

La Chandeleur est fêtée le 2 février, 40 jours après Noël. A l’origine, cette fête chrétienne célèbre la présentation de Jésus au Temple. Par la suite la Chandeleur deviendra une fête romaine païenne : la fête des chandelles, pendant laquelle on allumait des cierges à minuit en l’honneur des morts.

Autrefois, les paysans faisaient sauter la première crêpe en tenant dans la main gauche une pièce d’or. Cette pièce était enroulée dans la crêpe et placée en haut de l’armoire de la chambre du maître, pendant un an. L’année suivante, on récupérait les débris de la crêpe et on donnait la pièce d’or au premier pauvre rencontré