Goût, Saveur et Tradition

La défense des traditions culinaires Françaises est notre ambition

Le Vin AIGRE

Le Vin AIGRE



Le vinaigre fut probablement découvert il y a plus de 4 000 ans, lorsque par inadvertance, un Babylonien oublia de refermer une amphore de vin. Quand, deux mois plus tard, il s’aperçut de son erreur, l’amphore dégageait une odeur aigre.
Il voulu goûter et plongea son doigt qui toucha quelque chose de mou et visqueux … « la mère de vinaigre ».
En laissant le vin fermenter à l’air libre, les bactéries dites acétogènes se sont déposées à la surface et se sont nourrit d’oxygène et du sucre naturel du vin et ont produit de l’acide acètique (révélé par Louis Pasteur bien plus tard) :

Le Babylonien avait conçu le vinaigre, un vin imbuvable !

Le vinaigre devient très vite le liquide à tout faire.
Les Anciens observent très vite que le vinaigre a de nombreuses propriétés intéressantes. La fermentation lente du vinaigre permet le développement de composant bioactifs puissants aux vertus antioxydantes et antimicrobiennes. Il est antiseptique, corrosif, inflammable.

Il fut utilisé dans l’Antiquité, car agissant sur le métal il permettait aux artistes de l’époque d’obtenir différents pigments, Hippocrate l’utilisait pour désinfecter les plaies, et lors de longs voyages, il permettait de transporter les aliments, c’est ainsi que furent inventées les premières conserves au vinaigre (pickles, cornichons, petits oignons…) Il entrait également dans la composition de différentes boissons antiques :

L’Oxycrat, la boisson du peuple dans la Grèce Antique était un mélange d’eau, de miel et de vinaigre. Chez les Romains, c’est la Posca mélange de vinaigre et d’eau afin d’en atténuer l’acidité. Ces boissons avaient la réputation de donner de la force par opposition au vin frais qui enivrait !

************


Comment les industriels ont tué le vinaigre

Attention, s’il n’est pas précisé que ce vinaigre a été fabriqué de façon artisanale… on vous aura alors vendu un vinaigre fait à la va vite qui ne possède pas les incroyables propriétés du vinaigre traditionnel.

Le vinaigre est fermenté, il faut patienter entre un mois minimum et jusqu’à 25 ans pour les plus vieux vinaigres ! Malheureusement, certains industriels ingénieux ont conçus des techniques afin d’accélérer sa fermentation et ce vinaigre industriel est chimiquement « mort ».

Il y a eu une première méthode rapide découverte en 1817 par l’allemand Karl Schützenbachles qui a l’idée de remplir un grand tonneau de copeaux de hêtre et de verser ensuite le vin qui ruisselle doucement et facilite la prolifération des bactéries. Cette idée géniale lui permit de produire du vinaigre en 10 jours plutôt qu’en 30 jours !
Bien entendu, il n’avait pas les mêmes qualités, mais son prix était dérisoire.

Au 20ièm siècle, ce sont les antibiotiques qui ont révolutionnés la fabrication du vinaigre car une nouvelle technique de fermentation fut imaginée pour produire des antibiotiques : la fermentation par submersion. C’est cette technique qui fut adaptée à la production de vinaigres industriels, a tel point que le vin peut être transformé en vinaigre en 24 heures !
          Avec ce processus, le vinaigre doit être chauffé à haute température (pasteurisé) pour éliminer les bactéries et autres organismes, il est ensuite filtré et décanté … Ce vinaigre industriel est inerte et n’a plus aucun bienfait pour la santé, il ne contient plus aucune bactérie probiotique (excellent pour votre microbiote) et il est franchement sans saveur !
Seul avantage … Il est moins cher que le vinaigre à l’ancienne… c’est le drame de la modernité.

Quand Orléans était la capitale mondiale du vinaigre


          Depuis le Moyen-Age, il existait une corporation dynamique de production de vinaigriers dans la ville d’Orléans. Un fois l’acescence (fermentation) terminée ils faisaient vieillir le vinaigre en fût pendant des années permettant de produire un vinaigre de qualité exceptionnelle qui encore aujourd’hui, est un produit de luxe. Cette technique est toujours utilisée de nos jours pour le vinaigre balsamique authentique.
Malheureusement, parmi les 300 maîtres vinaigriers d’Orléans, beaucoup furent contraints d’arrêter à la Révolution, suite à l’interdiction des « corporations » et dans les années 1830, cette tradition fût étouffée par la concurrence du vinaigre allemand élaboré selon la méthode Schützenbach.
Aujourd’hui, il semble qu’il ne reste plus qu’un seul maître vinaigrier et moutardier à Orléans !

On compte sur vous pour sauver le vinaigre d’antan ! Acheter artisanal.


Voici les 4 bienfaits du vinaigre du cidre de pomme


 Le vinaigre de cidre de pomme artisanal contient :

  • des résidus de mère de vinaigre
    - des bactéries probiotiques (bonnes pour la santé)

    - des enzymes
    - 0,4% de sucre (c’est très peu)
    - 1 mg de calcium par cuillère à soupe
    - environ 5% d’acide acétique
    - environ 3 calories par cuillère à soupe (ce qui n’est pas grand-chose)




 

Articles similaires
Partager sur les réseaux sociaux