Art-maroqinier-denis-sadet

GST-image-PNG-20

le cuir dans la peau !

Denis SADET – Beillé
Gout-Saveur-Tradition- Salon-des-Arts-Essonne-Maroquinier-Denis-Sadet     La peau animale est présente depuis les débuts de l’Humanité. Mais il a fallu attendre que les Hommes acquièrent les techniques de traitement et de conservation pour parvenir à la mise en œuvre d’objets en cuir.
Dans l’Egypte ancienne, harnais, outres et souliers entrent dans le quotidien. La civilisation grecque participe fortement à la vulgarisation de la peau, la tenue des cavaliers, s’accompagne de protections telles que jambières et épaulières. Dans le même temps les Romains créer des armures en cuir, le faisant bouillir pour qu’il soit plus dur. Le plus épais et plus vigoureux était utilisé pour faire des semelles.

     En France, au 19e siècle les fluctuations de la mode et le développement des voyages à vu apparaître une nouvelle clientèle à la recherche de produits de luxe ce qui a permis la naissance de deux géants dans le domaine de la maroquinerie : Luis Vuitton & Hermès.

     De nos jours il existe encore quelques petites entreprises artisanales qui maîtrisent l’ensemble du processus de fabrication et créer leurs propres modèles. Denis et Jocelyne SADET appartiennent à cette corporation, ils manient avec dextérité le couteau à parer et celui de pelletier. Dans le métier depuis l’âge de 15 ans, Denis s’est initié au travail du cuir en regardant travailler sa maman dans le petit atelier familial.
Après avoir œuvré plusieurs années comme sous-traitant de marques prestigieuses, ils sautent le pas en 2008 et crée … JSD MAROQUINIER

     Ils affectionnent particulièrement les cuirs de veau. Réalisant désormais une collection complète dans une grande gamme de couleurs ou l’on retrouve tous les articles que l’on peut mettre dans un sac: porte-monnaie, porte-feuille, étui cartes, chéquier, porte-papiers, porte-clefs etc.

Produit-terroir-etrechy-pays-de-loire