Facebook Goût Saveur & Tradition

Plusieurs fois par semaine des recettes de saison, des vidéos, des trucs et des astuces !
Gout Saveur et Tradition ayant pour but de défendre les traditions culinaires régionales, le bien vivre et le bien manger.
Nous vous invitons depuis 4 ans à retrouver les recettes de PEGGY sur notre page Face Book pour les partager en famille ou entre amis.Gout-Saveur-Tradition-Facebook-2016

 

Comment se rendre à ITTEVILLE

 A la découverte de l'Art et de la Gastronomie

Ce salon des Arts et des Produits du Terroir se déroulera  au sein du Complexe Marcel CERDAN d'Itteville,
40 km au Sud de Paris

- par l'Autoroute A6 sortie Mennecy
ensuite pendre la RD 191 jusqu'à la Ferté Alais.
Itteville est à 5 km en direction d'Arpajon

- par la Nationale 20 sortie Arpajon
ensuite pendre la RD 449,  via Cheptainville et Bouray.
Itteville est à 5 km en direction de la Ferté Alais

En provenance d'ETAMPES , pendre la RD 191 jusqu'à la Ferté Alais
Itteville est à 5 km en direction d'Arpajon

SNCF - Transilien en zone 5 sur les lignes RER D   Gare de Ballancourt

Entrée libre du vendredi 10 mars de 17H30 à 21h00
samedi 11 mars de 10H00 à 19H30
dimanche 12 mars de 10H00 à 18H00
Espace Brasserie Restauration
Vendredi à partir de 19h30  // Samedi et dimanche à partir de 12h00

A la Chandeleur, crêpe ou galette ?

Tout commence par le blé et la farine. Les premières préparations de farine grossière broyées entre deux pierres auraient débuté il y a 75 000 ans. Les historiens établissent l’origine de la crêpe à 7000 avant Jésus Christ.
A cette époque, il s’agit d’une galette épaisse, réalisée  à l’aide d’une pâte à base d’eau et diverses céréales écrasées. Une pierre plate réchauffée permet alors la cuisson. Au 13ème siècle, faisant suite à la culture du sarrasin rapporté des croisades, la crêpe débarque en Bretagne. Beaucoup plus tard, grâce à l'arrivée de la farine blanche de froment, elle sera transformée pour donner la crêpe que l'on connait aujourd’hui.

Encore faut-il faire la différence entre Basse-Bretagne et Haute-Bretagne !

En pays Gallo ou Haute-Bretagne, la galette de sarrasin, préparée à base d'eau, de lait, de farine de blé noir et de sel dont la plus populaire est la «complète» agrémentée de jambon, d’un œuf et d’un peu de fromage. La crêpe de sarrasin Basse-bretonne est visuellement plus fine. Sur le billig, entre la galette et la crêpe c'est l'épaisseur et la surface sans trous qui fait la différence.
Pour apporter de l’eau à notre moulin.
Gourin, capitale de la crêpe… accueille tous les ans la Fête de la crêpe en Basse-Bretagne. Il faut préciser qu’en pays Brezhoneg, le terme «galette» désigne un biscuit au beurre

La Chandeleur est fêtée le 2 février, 40 jours après Noël. A l’origine, cette fête chrétienne célèbre la présentation de Jésus au Temple. Par la suite la Chandeleur deviendra une fête romaine païenne : la fête des chandelles, pendant laquelle on allumait des cierges à minuit en l’honneur des morts.

Autrefois, les paysans faisaient sauter la première crêpe en tenant dans la main gauche une pièce d’or. Cette pièce était enroulée dans la crêpe et placée en haut de l’armoire de la chambre du maître, pendant un an. L’année suivante, on récupérait les débris de la crêpe et on donnait la pièce d’or au premier pauvre rencontré

ITTEVILLE 2018 – A la croisée des couleurs & des saveurs

     Véritable rendez-vous des amateurs du beau et du vrai, c’est avec le soutien des Services de la commune d’ITTEVILLE que l’association Gout Saveur & tradition organise du 9 au 11 mars prochain ce Salon dédié aux Arts et produits du Terroir au complexe sportif Marcel CERDAN

     Au cœur d’ITTEVILLE, le Salon des Arts & Saveurs de Printemps 2018 proposera un éventail  d’activités et d’étales des plus diversifiés. Ce festival de couleurs et de saveurs connu pour la qualité des artisans présents, promet cette fois encore de belles rencontres, avec des femmes et des hommes fiers de leur métier. Les visiteurs auront tout loisir de découvrir et de se procurer les créations d’artisans locaux ou venus de toute la France, ainsi que des produits du terroir de tout l’hexagone

     Plus de 50 stands dont une douzaine de nouveaux venus. Dans des domaines divers et variés, tels que la peinture, la sculpture, la maroquinerie, la verrerie, la vannerie, la porcelaine, la mode, la poterie, la tapisserie, la broderie, la céramique, les objets en bois tourné, le travail de l’émail et bien d’autres encore. Vous serez séduit par leur savoir-faire, vous apprécierez la qualité de leur travail,

      Point d’orgue de cet événement, l’Espace brasserie, avec son bar à huîtres dressé au milieu des stands où dans une ambiance convivial de marché de campagne les gourmands pourront se restaurer avec les produits achetés ça et là. 

Sans oublier la tombola, avec une soirée en table et chambre d’hôte à gagner

                  Un week-end  à noter dans votre agenda !

           Les exposants du Salon des Arts & Saveurs de Printemps 2018

Dans les monts du Forez

Dans le Forez en hiver, on tuait le cochon

      Depuis l'Antiquité, on choisissait un temps de froid et de neige pour "tuer le cochon". Une coutume populaire qui permettait de nourrir toute la famille pendant de longs mois. Dans la haute auvergne cette tradition avait également un côté festif, l'occasion de se retrouver entre amis.

      Au début du siècle dernier, dans de nombreuses villes l’abattage fut interdit sur la voie publique et plus particulièrement dans les communes possédant un abattoir public. Jusqu'à ce qu’un article du code rural autorise de "tuer le cochon" pour la consommation familiale

      A Cheyrac, dans les Monts du Forez, je me souviens des jours ou mon grand-père et mon oncle aménageaient la cour tôt le matin, le banc, le crochet, les bassines d’eau chaude, les couteaux et les affiloirs disposés à proximité. Tout était enfin prêt, la journée de la tuaille du cochon pouvait commencer.

Lire plus

Plébiscités pour les fêtes de fin d’Année

Si l’on vous dis huîtres, foie gras, saumon fumée ou encore bûche ?

Vous pensez à quoi… ?

           Aux fêtes de fin d’année évidemment !

         Tradition­nellement plébiscités pour les réveillons de Noël et du jour de l’an, les produits de la mer connaissent un succès qui ne se dément pas.  Alors pour être assuré de consommer des produits d’une qualité exceptionnelle . Pour vos commandes n’hésitez à vous rapprocher de petits producteurs

 – Pour le saumon fumé = le Fumoir à Phil  – Etrechy

                                                                                  – Pour les huitres = Etbs BILLEAU – N20 Parking des 5 Fermes