Oeufs extra-frais pour manger à la coque !

     JSalon-Saveur-Gourmandises-Cerny- Essonne- P'tites cocottes à la coquee me souviens des bons moments passés à la ferme autour de la table de mes grands-parents, ce que je préférais c’était les œufs. Tous les œufs : mollets, durs, au plat, en omelette ou préparés en matefaim pour le 4 heures !
Rien de meilleur que celui qu’il fallait écaler en le tenant tout chaud dans le creux de la main … et celui de l’œuf «coque» directement ramassé dans le poulailler.

Le manger était tout un cérémonial. Préparer quelques mouillettes de pain beurrées, les plonger dans le jaune tiède et dense où croquait le gros sel, puis racler le blanc avec une petite cuillère … surtout, prendre garde de ne pas casser la coquille ! more « Oeufs extra-frais pour manger à la coque ! »

Le grand succès des circuits courts

     Autrefois en campagne, on allait à la ferme pour s’approvisionner en lait, fromages, œufs et légumes, plus tard dans les villages, des petits commerces ont  ouvert : épiciers, bouchers, charcutiers, poissonniers… des commerçants a qui l’on disait bonjour en rentrant dans leur boutique, à qui l’on faisait confiance, qui nous suggéraient des conseils de cuisson, et qui avaient toujours un petit mot gentil ou un geste commercial.

     Depuis près d’une cinquantaine d’années, la donne a changé. Le développement de la grande distribution n’a désormais qu’un seul crédo : des prix toujours plus bas, mais bien souvent faisant fi des critères de qualité. Ces mastodontes devenus incontournables pour s’approvisionner où les étales croulent sous les produits, ont obligé les petits commerces de proximité à "baisser le rideau", mais tous ces produits proposés, sont-ils encore authentiques et incontestables !
     Aujourd’hui, comme un défit lancer à cette distribution à outrance, les circuits courts reviennent en force avec une agriculture raisonnée et plus de traçabilité. De nouvelles offres se dégagent et grappillent des parts de marché aux "hypers" : livraison de paniers campagnards, boutiques de producteurs, ventes à la ferme et "Drive fermier" à prix abordables.

     Ces nouveaux "entrepreneurs", proposent des produits de qualité, cultivés et élevés sur place en respectant l’environnement et le consommateur. Ces éleveurs et agriculteurs devenus commerçants, se sont adaptés afin de répondre à la demande croissante du bien vivre et du bien manger.
    
L’image du rustre sur son tracteur, est devenue une image d’Epinal... ces producteurs en circuit court s’inscrivent désormais dans des programmes dont ils sont acteurs à part entière.
     La vente "directe" leur permet désormais de mieux vivre du fruit de leur travail. Menant trois métiers de front : production, transformation et vente, ils pratiquent des prix raisonnables à la hauteur des efforts consentis, demandant simplement aux consommateurs de payer la nourriture à son juste prix. 

     En organisant deux salons annuels, en mars à ITTEVILLE et en octobre à CERNY, l’association Goût Saveur et Tradition a pour seule ambition de préserver savoir faire et authenticité, en favorisant la proximité et les relations entre le producteur et le consommateur.

ou les trouver en Essonne 

Face Book Drive Fermier 91

 

 

Art, Terroir & Création 2019

Guy CROSNIER et son équipe vous attentent le 24 mars entre Beauce et Gâtinais,
pour la 4em édition du Salon de l’artisanat, du terroir et Création.
De nombreux exposants vous accueilleront pour vous faire découvrir leur savoir-faire et leurs produits.
Une halte s'imposera à l'éspace restauration vous dégusterez le fameux RATA BEAUCERON.